À deux pas du Ralliement, la place que tout le monde connait à Angers, hissez vous dans la petite rue Cordelle et vous y trouverez cette église du 19ème siècle nommée La Chapelle.

La boîte de nuit référence des nuits angevines, anciennement le K9 pour les habitués. Cet endroit est devenu incontournable mais nous ne cesserons de dire qu’il offre un cadre magnifique, en conservant sa grandeur et ses superbes vitraux.

Cette église qui eut plusieurs propriétaires est passée dernièrement dans les mains d’Olivier Boullard également patron du Carré. Les travaux commencent fin 2016 et signent le début d’une nouvelle aventure pour l’église.

Alors oui, c’est un lieu parfois controversé, le prix des consommations un peu élevé et le tri sélectif à l’entrée peut en excéder certains. Mais saviez-vous que les travaux entrepris ont, non seulement étaient importants mais de plus ne sont pas achevés. En effet, pour ne pas fermer le lieu, l’équipe s’efforce de travailler en début de semaine afin de pouvoir ouvrir à partir du jeudi soir. Sur la sélection, la boite se veut plus sévère et l’assume totalement.

Du côté de la musique, ce sont DJ G’spark et DJ Scoop qui assurent aux platines. J’étais assez réticente et mon avis était déjà bloqué sur des sons très électro, cependant j’ai été agréablement surprise ! La musique est plutôt généraliste et il y en a pour tous les goûts. J’ai toujours passé d’excellentes soirées à la Chapelle.  Le lieu est atypique et depuis que je connais tout le travail fourni je vois aussi les choses différemment et considère davantage tout le travail du personnel. Vous n’y faites peut-être pas attention lors de vos soirées, mais avec la sécurité, les vestiaires et les bars c’est plus de 15 personnes qui travaillent toute la nuit et le patron n’hésite pas à mettre la main à la pâte et à venir vous servir derrière le bar.

L’été j’ai tendance à déserter les sorties nocturnes sur Angers alors la rentrée rime souvent avec la reprise des soirées angevines. J’ai même entendu dire que la Chapelle aurait le droit à son inauguration très prochainement …

Crédit photo : Vincent Barrial