Nous sommes samedi après-midi, j’erre sur Spotify à la recherche de nouveaux artistes et c’est dans « les nouveaux albums » qu’un titre m’interpelle : Trap’n’roll. L’album est de KPoint, sorti le 24 novembre. Je n’ai jamais entendu parler de lui et c’est quoi la trap’n’roll ? Je lance le son Simule– et là … le son a démarré depuis 30 secondes « c’est quoi ce truc de fou ? Et c’est de la guitare que j’entends ? ». Je me mets immédiatement à faire des recherches sur ce KPoint.

 Je mets des sons sur Youtube, j’écoute la mixtape, je regarde des freestyles, mes oreilles sont en exaltation et je me demande pourquoi on ne m’a pas fait connaître cet artiste plus tôt. Le mec débarque avec sa guitare, son flow qui tue, une ADN unique, son attitude et a tout compris en mariant instruments et trap (comme les violons dans Cassius Clay par exemple). C’est d’ailleurs sa guitare qui fait partie du personnage, qui forge son image et constitue sa différence. Et comme vous le savez, chaque différence est une force.

” J’suis pas comme eux, crois moi j’suis hors norme

J’peux pas changer le de-mon, j’suis qu’un homme

L’orage dans mon univers s’avance

J’veux pas vendre mon âme pour un nom “

Alors c’est qui KPoint ? Michael de son vrai nom, d’origine camourenaise, représentant le 91. Passionné de musique depuis toujours, il évolue depuis environ 2012 dans le rap avec au début le groupe DFL Cleek avec JD puis le crew 130 zombiZ qui compte neuf membres. Il sort Rois dans l’arène avec Raiders en mai 2016 puis Empire en solo la même année. Le 24 novembre 2017 il nous balance Trap’n’roll. Côté prod il s’est entouré de Syger, son beatmaker attitré.

“C’est le papier qui nous soulage

Malgrè que tous ça nous soit un mirage” 

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est difficile de qualifier sa musique, et c’est peut-être mieux comme ça. Comme je l’ai déjà évoqué je trouve parfois dommage de sans cesse comparer les artistes et les catégoriser. C’est justement ce qui m’a séduit dans les sons de KPoint, il nous livre sa personnalité et un univers tout à fait atypique. L’artiste débarque avec sa guitare, héritage paternel,  et l’intègre à son timbre de voix. En plus de son style musical à part on retrouve dans ses titres une force d’écriture qui intensifie cette identité. Cette mixtape est un gros coup de cœur par le travail et la singularité qui s’en dégage, mais surtout par sa véracité.

Tout ça pour vous dire, si vous ne l’avez pas écouté , filez ! CHOISISSEZ VOTRE PLATEFORME D’ÉCOUTE